je commence par déclarer à mon lecteur
que, dans tout ce que j’ai fait de bon
ou de mauvais durant tout le cours de ma vie,
je suis sûr d’avoir mérité ou démérité
et que par conséquent je dois me croire libre.

…j'ai écrit en français, et non pas en italien
parce que la langue française
est plus répandue que la mienne.

Giacomo Casanova
Histoire de ma vie
Mémoires de J. Casanova de Seingalt, écrits par lui-même

cinderella [qui metti la chiocciolina] cartoni .it
torna alla home

mappa del sito